Comment isoler un mur intérieur avec isolant mince ?

L’isolation des murs d’intérieur est une pratique courante. C’est une approche adoptée par plusieurs personnes aujourd’hui. L’objectif principal est de protéger les logements de la perte de chaleur. Cependant, la réalisation de cette technique reste un véritable problème pour certaines personnes qui ne possèdent pas forcément de compétences techniques. Découvrez dans cet article toutes les informations nécessaires pour la réussite de l’isolation intérieure de vos murs.

Les outils nécessaires

Vous avez choisi un isolant mince pour l’isolation intérieure de vos murs. Pour faire sa pose, vous devez disposer des outils suivants :

  • une perceuse visseuse, pour bien visser et cheviller les tasseaux que vous placerez au préalable dans le mur,
  • un cutter actif, pour découper simultanément les composants de l’isolant mince sans les endommager,
  • une agrafeuse professionnelle, pour fixer les objets de faible épaisseur, entre eux ou sur un support,
  • un adhésif Isodhésif Laine qui assurera l’étanchéité à la jonction des lés d’isolant, que vous aurez à placer individuellement.

Ces outils vous seront d’une grande utilité. Il vaut mieux prévoir leur disponibilité et vous assurer de les avoir à portée de mains avant de passer à la pose de votre isolant.

Les étapes essentielles de l’isolation intérieure avec un isolant mince

Vous connaissez désormais les outils nécessaires pour l’installation de votre isolation. Il est à présent, important de savoir comment les utiliser pour réaliser au mieux cette installation. Deux étapes essentielles sont à définir.

  • La préparation du support

Il est conseillé de respecter une lame d’air de 20 mm au minimum de part et d’autre de l’isolant en couverture. Cela afin de créer une isolation optimale.

La première chose à faire est la fixation des tasseaux au mur. Pour cela, vous ferez l’usage de votre perceuse, de vis et de chevilles. Les tasseaux doivent être fixés en nombre suffisant sur les murs pour recevoir l’isolant et le maintenir solidement. Il est recommandé de fixer des tasseaux périphériques au mur. Cela se fera sur les parties horizontales du mur, en haut et en bas.

Une fois les tasseaux périphériques fixés, vous devrez installer un tasseau vertical dans l’angle. Vous placerez ensuite un second tasseau à 40 cm de celui-ci. Vous ferez cela, en vous assurant d’avoir une continuité d’isolation dans l’angle.

Enfin, vous devrez disposer d’autres tasseaux verticaux tous les 75 cm. C’est après cette étape que vous pourrez poursuivre avec l’installation de l’isolant mince.

  • L’application des lés d’isolant mince

C’est l’étape la plus importante du processus. Elle nécessite une grande attention et une grande concentration. Elle se déroule de la manière suivante. Posez le premier lé d’isolation à cheval sur l’angle en dirigeant la face en laine vers l’intérieur de la chambre. Agrafez ce lé sur les tasseaux tous les 15 cm en commençant par le haut. Réalisez ensuite une coupure de l’isolant à 45° dans l’angle, afin de superposer les lés. Agrafez ensuite le bas tous les 5 cm. Utilisez le cutter pour couper l’isolant qui excède. Effectuez un chevauchement du second lé sur la bordure verticale du premier, à droite des tasseaux. Agrafez-les ensuite tous les 5 cm environ. Utilisez l’adhésif Isodhésif Laine pour cacher les jonctions. Reprenez cette dernière étape jusqu’au recouvrement total de vos murs. Prenez bien soin de veiller à la continuité de l’isolant mince sur les différentes jonctions.