Investir immobilier locatif : toutes les acquisitions ne sont pas bénéfiques

Vous avez croisé un bien à vendre et vous choisissez de l’acheter, mais il est préférable de se projeter sur quelques années. Un logement idéal aux premiers abords peut se révéler très peu intéressant sur le long terme. Il est préférable de réfléchir à toutes les éventualités et si vous êtes un novice, nos conseils devraient vous aider à identifier la meilleure transaction.

La situation géographique est primordiale

Certes, vous visez une zone touristique pour que la rentabilité soit maximale. Toutefois, vous êtes à plusieurs centaines de kilomètres de ce bien immobilier, ce qui peut engendrer des difficultés pour la gestion. Si vous investissez pour la première fois, il est conseillé de jeter son dévolu sur un logement proche de votre domicile.

  • Les visites sont beaucoup plus faciles à réaliser.
  • La gestion peut être chaotique si vous devez parcourir plusieurs centaines de kilomètres toutes les semaines.
  • Vous pouvez découvrir les joies de l’investissement locatif en ciblant un bien proche de votre logement. Toutes les démarches sont ainsi simplifiées.

Les investisseurs novices passent de nombreuses heures à chercher le bien idéal, les formalités ne sont pas toujours maîtrisées à 100 %. Il est donc recommandé de sélectionner un appartement ou une maison qui se trouve à une poignée de kilomètres, vous pourrez ainsi vous occuper de la gestion. Lorsque vous maîtrisez parfaitement ce domaine, vous envisagez une acquisition un peu plus lointaine.

Les quartiers populaires sont toujours prisés

Tous les biens immobiliers ne rapportent pas de l’argent même s’ils sont idéalement situés dans un quartier huppé. Toutefois, pour capter l’attention des locataires que ce soit pour une année ou les vacances, il est conseillé d’opter pour des quartiers populaires. Vous trouverez plus facilement à louer et les exigences sont nettement inférieures. Dans ce cas de figure, la rentabilité est réellement au rendez-vous et elle n’est pas très élevée dans les quartiers bourgeois contrairement à toutes les idées reçues. Il est parfois préférable de louer moins cher, mais d’être persuadé d’avoir des demandes.

Attention à toutes les démarches administratives

Les novices sous-estiment souvent les démarches qu’il faut réaliser pour ces biens immobiliers. Si vous n’avez jamais investi, nous vous conseillons d’appeler à l’aide un professionnel. Il pourra vous épauler dans toutes les formalités pour que votre investissement ne devienne pas cauchemardesque. La première difficulté s’articule autour de votre prêt immobilier, car les mensualités doivent coïncider avec les revenus locatifs, cela vous permet de ne pas entacher vos ressources financières et donc votre pouvoir d’achat. Il faut alors cibler des biens immobiliers qui seront intéressants en termes de rentabilité. Si par exemple, vous avez une mensualité de 900 euros et que le bien est loué 450 euros, vous devrez obligatoirement sortir la même somme de votre poche.

Un courtier peut aussi vous aider à identifier le meilleur crédit immobilier, car les frais sont souvent conséquents. Vous devez donc comparer tous les taux afin de sélectionner le plus intéressant pour votre transaction.