Connaitre le fonctionnement de la défiscalisation

Le placement immobilier reste un choix sûr et fiable pour les contribuables qui souhaitent investir tout en profitant de défiscalisation intéressante. Pour profiter de réductions fiscales, un arsenal de dispositifs est accessible aux français. Reste à étudier les différentes modalités pour savoir lequel est le plus intéressant en fonction de vos objectifs !

Defiscaliser avec l’immobilier : bien comprendre le mécanisme

Avant de rentrer dans le détail des différents dispositifs, il est important de bien saisir la notion de « défiscalisation ». Cette notion englobe en réalité toutes les méthodes qui permettent de réduire les impôts à régler au trésor public. La défiscalisation concerne en réalité des secteurs très divers, même s’il est vrai que les placements immobiliers restent un moyen sûr et pérenne de défiscaliser tout en se constituant un patrimoine durable.

La défiscalisation permet d’obtenir une réduction fiscale en contrepartie d’un placement immobilier spécifique, répondant à des critères précis. Les actions pour défiscaliser se déclinent en différentes formules et offrent des avantages très attractifs. Cela dit, au fur et à mesure que les gouvernements et les ministres se succèdent, les lois connaissent régulièrement des évolutions et il reste primordial de se tenir informé au jour le jour pour tout savoir sur les dispositifs en vigueur.

Les différentes lois pour défiscaliser

Parmi les lois de défiscalisation les plus fréquemment utilisées, on retrouve en première position la loi Pinel. Elle permet d’obtenir un rabais fiscal intéressant, à hauteur de 12, 18 ou 21% du montant du bien acheté, à condition qu’il reste en location pendant 6, 9 ou 12 ans. Cette formule est très intéressante car elle permet de bénéficier jusqu’à 63 000€ de cadeau fiscal sur 12 ans, sous réserve de respecter les critères d’éligibilité dans le choix du bien.

La Loi Censi-Bouvard ouvre quant à elle droit à une réduction fiscale égale à 11% du montant du bien HT, sur 9 ans, dans le cadre de l’achat d’un logement neuf dans une résidence de services.

D’autres dispositifs plus spécifiques ont été mis en place, comme par exemple la loi Malraux, qui se focalise sur les logements à réhabiliter dans les quartiers historiques en offrant un rabais fiscal sur le montant des travaux.

De nombreuses formules sont à la disposition des contribuables, on peut également citer :

  • La loi Cosse : elle permet d’obtenir un abattement fiscal sur les revenus fonciers.
  • La loi Girardin : elle permet de réduire ses impôts en investissant dans des logements sociaux dans les départements Outre-Mer.
  • Le déficit foncier : il permet d’effacer une partie de ses revenus fonciers.